The Circé Zone – Le blog

Attention : Zone de turbulences

The Walking Dead : 3×02 Review


Une prison ne va pas sans ses prisonniers ;)

Une prison ne va pas sans ses prisonniers ;)

Vous voulez du gore, de la crasse, de la puanteur (si si, on peut presque sentir les odeurs ! ^^) des tueries aussi bien chez les morts-vivant que chez les vivants etc… ne cherchez plus, « The Walking Dead » est définitivement la série faites pour vous ! :D Encore un épisode badass de chez badass ! 

Une bande de prisonniers "choqués" par la violence qu'ils découvrent... c'est trop bon ^^

Une bande de prisonniers « choqués » par la violence qu’ils découvrent… c’est trop bon ^^

Encore une fois la scène de pré-générique est très révélatrice : en quelques courtes minutes le tête à tête entre notre groupe de survivants et ceux de la prison en dit long ! Une bande de criminels fait nettement moins « peur » que Rick et son groupe ! La tête des prisonniers face à la boucherie qui vient de rentrer dans leur petite bulle (enfermés pendant 10 mois dans la cafétéria ils ne sont pour être clair plus du tout à la page sur le monde tel qu’il est devenu) est éloquente ! Rick and co font commando de force face aux prisonniers de la prison, ça fait rapidement et efficacement le point sur le changement opéré depuis le début de la série !

Après 10 mois planqués dans leur cafétéria les prisonniers sortent enfin prendre un peu l'air... et découvrent le massacre orchestré par Rick et sa bande, qui se proclame nouveau propriétaire des lieux ^^

Après 10 mois planqués dans leur cafétéria les prisonniers sortent enfin prendre un peu l’air… et découvrent le massacre orchestré par Rick et sa bande, qui se proclame nouveau propriétaire des lieux ^^

On sent que ces deux là vont très bien s'entendre ! :p

On sent que ces deux là vont très bien s’entendre ! :p

En gros pour schématiser l’épisode se découpe en deux lignes narratives : d’un côté Rick, Daryl et T-Dog (oui oui, parce que pour une fois T-Dog sert à quelque chose ! Il a même des lignes de dialogue ! Wouah ça s’est de la révolution… même si ça dernière ligne de dialogue est limite ridicule… enfin les révolutions ne se font pas en un jour ;)), donc je disais que notre trio va devoir gérer les prisonniers ; partage de provisions et relocalisation dans un bloc éloigné du leur sont au programme… ainsi qu’un rapide court intitulé « L’art et la manière de tuer des zombies… pour les nuls » ! D’ailleurs ça donne droit à une scène terriblement drôle quand le premier affrontement prisonniers/zombies se transforme en rixe de prison (en gros les prisonniers tapent de partout, sauf dans la tête des zombies <_<) devant des Rick, Daryl et T-Dog complètement anéantis par tant de bêtise ! Leurs têtes à ce moment-là n’a pas de prix ! :D

Nos survivants apprennent les règles de survie contre les zombies au groupe de prisonniers... étonnement cette scène est très drôle ^^

Rick, Daryl et T-Dog apprennent les règles de survie contre les zombies au groupe de prisonniers… étonnement cette scène est très drôle ^^

De l’autre côté on trouve évidement le développement lié à la blessure/amputation d’Hershel et la réaction de chacun : chaque personnage a droit à son moment, même les persos plus en retrait comme par exemple Beth , c’est appréciable, mais c’est Lauren Cohan (Maggie) qui remporte sans conteste la palme de la meilleure interprétation dans cet épisode (même si en fait ils sont tous excellents) elle m’a tiré les larmes aux yeux pendant la scène en tête à tête avec son père et déjà, juste un peu avant, quand elle se confie à Glenn j’avais trouvé l’actrice d’une justesse incroyable (étant habituée à voir cette actrice régulièrement un peu de partout, j’affirme qu’elle n’a jamais aussi bien joué que dans cet épisode ! ).

Lauren Cohan (Maggie) est plus qu'impeccable dans cet épisode !

Lauren Cohan (Maggie) est plus qu’impeccable dans cet épisode !

Si la semaine dernière c’était Lori qui avait trouvée grâce à mes yeux (enfin cette semaine globalement elle est redevenue la même que d’habitude, la scène où elle dit à Rick de faire ce qu’il faut faire avec les prisonniers, tout en rajoutant qu’elle sait qu’il n’est pas un tueur, m’a totalement sortie par les yeux ! C’est un paradoxe à elle toute seule cette femme, qu’est-ce qu’elle m’agace <_<), donc cette semaine c’est au tour de « sale gosse » de remonter (vaguement) dans mon estime : j’avoue que le voir arriver comme une fleur avec tout un sac remplit de médocs et de bandages, en disant «Bah quoi ? J’suis simplement allé à l’infirmerie pardi ! » (bon il dit pas ça comme ça) m’a bien fait rire !

Est-ce que "sale gosse" se transformerait enfin en quelque chose d'utile ?! Les miracles existent donc vraiment ?! ^^;

Est-ce que « sale gosse » se transformerait enfin en quelque chose d’utile ?! Les miracles existent donc vraiment ?! ^^;

En plus c’était au moment où je pensais justement que ce gamin vivait sa vie sans que personne s’en soucie… bah c’était vraiment le cas ! :p Il traverse la prison tranquille tout seul (enfin il a tué deux zombies au passage) et revient tout aussi tranquille ^^; Ce gosse est presque effrayant… bon juste après il parle à sa mère comme du poisson pourri, donc là du coup rebaisse dans mon estime (même si fondamentalement je peux comprendre qu’on ait envie de l’envoyer bouler la Lori ! :p Mais c’est quand même pas une raison pour parler à sa mother comme ça ! A noter que l’acteur commence à muer, dire qu’en saison 1 c’était un p’tit gamin assez mimi… mais même en pleine période de fin du monde fait pas bon rentrer dans la puberté !).

Rick n'est pas en confiance avec son nouveau "pote"... bizarre tient, j'vois pas trop pourquoi :p

Rick n’est pas en confiance avec son nouveau « pote »… bizarre tient, j’vois pas trop pourquoi :p

... ah bah si en faite, je vois bien pourquoi ^^ Et l'oscar du meilleur regard de psychopathe de l'épisode est attribué à... "le prisonnier dont on sait pas le nom mais qu'on déteste quand même" ! :D

… ah bah si en faite, je vois bien pourquoi ^^ Et l’oscar du meilleur regard de psychopathe de l’épisode est attribué à… « le prisonnier dont on sait pas le nom mais qu’on déteste quand même » ! :D

Côté Rick and co et les prisonniers, on a droit à une vraie boucherie aussi bien envers les zombies évidement, qu’envers les vivants ! Et si pendant les 2 saisons précédentes beaucoup reprochaient au perso de Rick ses indécisions constantes, là c’est complètement fini ! Que ce soit le hachage de jambe en fin d’épisode 1 (qu’Hershel a finalement apprécié à sa juste valeur ;)) ou ce tranchage de tête par le milieu d’un vilain méchant prisonnier (qui l’a bien cherché j’avoue), Rick ne fait plus dans la dentelle ! Mais dans les deux cas, la caméra ne manque pas (furtivement) de nous montrer un Rick ébranlé par ses propres actions : il prend des mesures terribles et radicales, mais il reste une vraie part d’humanité en lui (au contraire d’un Shane qui ne semblait plus du tout prendre conscience de ce qu’il faisait vraiment).

Rick et son bras droit Daryl sont prêts à bondir au moindre signe d'agression...

Rick et son bras droit Daryl sont prêts à bondir au moindre signe d’agression…

... et comme, sous couvert de dézinguer du zombie, le signe d'agression ne tarde pas à arriver...

… et comme, sous couvert de dézinguer du zombie, le signe d’agression ne tarde pas à arriver…

... Rick nous apprend la leçon du jour : une bonne machette est la solution aux problèmes relationnels ! :p

… Rick en profite donc pour nous apprendre la leçon du jour : une bonne machette est la solution à tous vos problèmes relationnels ! :p

L’épisode se conclut sur une bonne note avec la « résurrection » (mais pas en zombie) d’un Hershel reconnaissant, et ce n’est pas pour me déplaire ! J’ai appris à l’apprécier moi Hershel ! Le groupe se voit soulagé, et l’aménagement de leur nouveau foyer va enfin pouvoir commencer ! :p Sinon à part ça : pas de Michonne/Andréa cette semaine, par contre du coup, la semaine prochaine, j’ai comme l’impression que l’épisode entier leur sera consacré ainsi qu’à l’introduction du Gouverneur… ouais bon, j’suis moins emballée que par l’histoire de la prison, mais on verra bien… et puis y’a le retour de M**** (non je n’ai pas caché un gros mot sous ces « * » … quoique :p) J’ai trop trop hâte de le revoir, et encore plus hâte de voir les retrouvailles entre lui, Daryl, Rick ou même T-Dog (qui sait : ça pourrait même enfin donner une storyline à ce perso !)

Herschel est reconnaissant qu'on lui ait coupé la jambe ! :D Youpi ^^

Hershel est reconnaissant qu’on lui ait coupé la jambe ! :D Youpi ^^

Quoi ?! On n’est pas déjà dimanche prochain ?! Flute alors, ça va être long d’attendre >_<

Hihihi.... Hahahaha ! Le plus grand signe d'affection qu'ait eu Lori depuis des mois de la part de Rick : une tape sur l'épaule... Wouahahahahaaaaa ! xD

Hihihi…. Hahahaha ! Le plus grand signe d’affection qu’ait eu Lori depuis des mois de la part de Rick : une tape sur l’épaule… Wouahahahahaaaaa ! xD Continue à garder tes distances Rick, t’as tout compris mon gars ! :D

Publicités

3 réponses à “The Walking Dead : 3×02 Review

  1. Bob 26 octobre 2012 à 17:23

    « même si fondamentalement je peux comprendre qu’on ait envie de l’envoyer bouler la Lori »

    J’avais peur d’être le seul Oo….

    • Circé 26 octobre 2012 à 17:50

      Je pense que, à lire les review de la série (que ce soit les review françaises, ou anglaises), à vu de nez je dirais que 80% des fans sont dans le même cas que nous et ne supportent pas ce personnage ;).

      D’ailleurs je crois que cette saison est marquée par la volonté des scénaristes de réhabiliter le personnage de Lori, il suffit de voir les phrases qu’ils lui mettent dans sa bouche : Lori dit tout haut ce que les fans pensent… tout haut aussi, depuis le début de la série.

      En faisant reconnaitre au personnage lui-même tous ses tords et en lui faisant faire une sorte de méa-culpa constant (sans oublier quelques bonnes actions style sauver Hershel, ou encore nous faire miroiter un accouchement cauchemardesque) ils pensent réussir à nous amadouer sur la longueur… pourquoi pas, on verra bien si ça marche ^^;

  2. Kali 23 octobre 2012 à 17:48

    Encore un excellent épisode ! On sent que la série a pris une nouvelle direction, peut-être plus proche de la BD, en tout cas ce n’est pas pour me déplaire
    J’ai adoré Lori : »I know I’m a shitty wife » Bah oui ça on le savait aussi^^
    L’idée de Carole de s’entrainer sur un zombie pour la césarienne m’a parut quand-même étrange, ça doit être à moitié pourri là dedans je ne suis pas sure que ce soit très efficace, en tout cas la scène elle l’était : faut vraiment que j’arrête de regarder TWD en mangeant !
    Vivement la semaine prochaine :)

Laisser un commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :