The Circé Zone – Le blog

Attention : Zone de turbulences

AHS Asylum : 2×01 Review


Bienvenue au Manoir Briarcliff ! Moments d'effrois assurés ^^

Bienvenue au Manoir Briarcliff ! Moments d’effrois assurés ^^

Je n’avais pas du tout accrochée à la saison 1 (enfin j’en étais resté au visionnage du pilot :p) donc malgré l’excitation que j’avais en visionnant les teaser et trailers, j’avais l’énorme crainte de me retrouver toute déçue devant le premier épisode de cette saison « Asylum »… Mais finalement pas du tout ! ^^ L’épisode est un peu plus long que la moyenne habituelle (46 min) et franchement je n’ai pas vu le temps passer ! 

Ah les lunes de miel : moment magique ! :p

Ah les lunes de miel : moment magique ! :p

Synopsis :
De nos jours, deux jeunes mariés en pleine « lune de miel des horreurs » explorent le maintenant abandonné Manoir Briarcliff, un ancien asile d’aliénés. Même lieu, 1964 : Kit Walker se retrouve enfermé dans ce manoir. Accusé d’être le tristement célèbre tueur en série « Bloody Face », Kit clame pourtant son innocence.  En parallèle, la journaliste Lana Winters s’introduit en cachette dans Briarcliff, bien décidée à exposer le mauvais traitement subit par les détenus, mais elle se retrouve vite confrontée à la tyrannique sœur Jude qu’une rivalité féroce oppose au Dr Arthur Arden. Celui-ci n’hésite pas à utiliser la torture sur les patients, allant même jusqu’à les assassiner pour assouvir sa quête du secret de la folie

De nos jours...

De nos jours…

... version 1964.

… version 1964.

On introduit deux lignes temporelles différentes : la première dans le présent, avec deux personnages, Léo (Adam Levine, le chanteur de Maroon 5) et sa jeune épouse Terasa (Jenna Dewan-Tatum) qui, pour leur lune de miel, font le tour des endroits réputés les plus hantés de tous les Etats-Unis (une lune de miel pareille ça me donnerait presque envie de me marier moi :p).

Ah Adam Levine (Léo) sourit tant que tu peux encore... ça va pas durer :p

Ah Adam Levine (Léo) sourit tant que tu peux encore… ça va pas durer :p

Leur dernier point de chute n’est autre que le manoir Briarcliff, l’ancien sanatorium/asile qui sera donc le centre de la saison… mais les choses vont évidemment tourner au drame pour notre charmant (et libidineux) petit couple ^^. Cette histoire passe vite au second plan et prend très peu de temps dans l’épisode (on y reviendra quand même ponctuellement, mais ça n’avancera pas beaucoup… à noter que les transitions entre présent et passé sont parfaitement maîtrisées !).

Court Teresa, court ! ... Mais peut-être que par là c'est une mauvaise idée ^^;

Court Teresa, court ! … Mais peut-être que par là c’est une mauvaise idée ^^;

Venons-en donc au gros de l’histoire : l’asile Briarcliff en 1964. Déjà, que ce soit niveau décors, ambiance musicale, costumes et réalisations, le travail est tout simplement nickel ! L’ambiance des années 60 est très bien retranscrite en général et dans l’asile elle vire à carrément à l’oppressant et au dégoulinant de « crasse ».

Kit est raide dingue de sa femme : il voudrait le faire savoir au monde entier, mais les mariages entre blanc et noir c'était évidement pas le top dans les années 60 :/

Kit est raide dingue de sa femme : il voudrait le faire savoir au monde entier, mais les mariages entre blanc et noir c’était évidement pas le top dans les années 60 :/

Quelle est vraiment l'histoire de Kit ? "Bloody Face" ou pas ? Mais dans tous les cas le voilà enfermé à Briarcliff dans l'attente de son jugement.

Quelle est vraiment l’histoire de Kit ? « Bloody Face » ou pas ? Mais dans tous les cas le voilà enfermé à Briarcliff dans l’attente de son jugement.

La mentalité très puritaine des sœurs, et particulièrement de sœur Jude, va de pair avec l’esprit encore étriqué des années 60 : homosexualité, nymphomanie, relation interraciale, tout est enclin à être jugé que ce soit par la société ou par l’église et est susceptible d’une façon ou d’une autre de vous faire vivre l’enfer, allant même jusqu’à vous enfermer dans un asile évidement ;).

La journaliste Lana Winters a droit à un petit tour rapide des lieux...avant de s'en faire jeter. Mais elle est têtue Lana ! ;)

La journaliste Lana Winters a droit à un petit tour rapide des lieux…
avant de s’en faire jeter…

Mais elle est têtue Lana ! ;)

Mais elle est têtue Lana ! ;)

Le contexte des années 60 est un choix judicieux puisqu’il fait office de frontière entre une époque révolue et un monde qui avance, se modernise et la science qui progresse à grands pas : le subtil rappel du programme spatial américain, chapeauté par Kennedy, qui se conclura peu d’années plus tard par l’alunissage, est un contrepoids parfait à la mentalité rétrograde qui régnait encore à cette époque, sans compter que la législation et l’éthique n’avait pas encore atteint des endroits tels que les sanatoriums où les pratiques thérapeutiques s’apparentaient encore à de la barbarie.

Le Dr. Arden est un passionné de son travail... dommage pour ses patients ^^

Le Dr. Arden est un passionné de son travail… dommage pour ses patients ^^

Même si leurs méthodes à tous deux sont brutales, Soeur Jude et le Dr Arden sont comme chien et chat ! Religion et science ne sont pas fait pour s'entendre.

Même si leurs méthodes à tous deux sont brutales, Soeur Jude et le Dr Arden sont comme chien et chat ! Religion et science ne sont pas fait pour s’entendre.

La palette de personnages que nous montre la série est royale et soutenue par des acteurs tout bonnement parfaits. Même si on retrouve les mêmes thématiques que dans la saison 1 (la luxure, les déviances, les monstres imaginaires ou réels) l’histoire et ses protagonistes y sont terriblement plus attrayants pour une fan d’horreur comme moi que ceux de la saison 1 !

J'aime bien la déco ! :D

J’aime bien la déco ! :D

En 46 min on se pose déjà une liste incroyable de questions autant vis-à-vis même de l’histoire que des personnages (Que/Qui nourrit sœur Mary Eunice aves ses seaux de « viande » ? Qui a arraché le bras de Léo ? Si c’est bien Bloody Face, qui est-il vraiment ? Que fait-il encore là ? Que cherche vraiment le docteur Arden avec ses expériences ? Qui est le plus effrayant : Bloody Face, le Dr. Arden et la sœur Jude ? ^^; Que va devenir Kit ? Est-il vraiment Bloody Face ? A-t-il vraiment tué toutes ses femmes, dont sa propre épouse adorée ? Grace est-elle réellement aussi seine qu’elle le parait ou a-t-elle vraiment découpé sa famille en morceaux ? Sœur Mary Eunice ne serait-elle pas en train de jouer les idiotes et pleurnicheuses pour cacher sa vraie personnalité ? etc… j’en ai encore une tonne !) Tout ça est donc immédiatement addictif : on veut en savoir plus sur tous les personnages et sur les évènements qui se sont produits à Briarcliff à cette époque.

Une bonne ambiance conviviale et chaleureuse vous attend à Briarcliff :)

Une bonne ambiance conviviale et chaleureuse vous attend à Briarcliff :)

En bref : un premier épisode terriblement réussi, une ambiance sombre et crasseuse, flanquée de personnages tous plus intéressants et énigmatiques les uns que les autres. Cette saison 2 promet de faire partie des petits bijoux télévisuels de la saison 2012/2013… les séries tv montrent d’avantage chaque année qu’elles en ont dans le ventre et qu’elles sont maintenant souvent bien plus percutantes, osées et imaginatives que le cinéma : AHS Asylum en est un parfait exemple !

Bloody Hell ! 0_0 ... Euh non pardon, je vous présente "Bloody Face" (enfin peut-être ^^; )

Bloody Hell ! 0_0 … Euh non pardon, je vous présente « Bloody Face » (enfin peut-être ^^; )

Publicités

Laisser un commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :