The Circé Zone – Le blog

Attention : Zone de turbulences

Sherlock (bbc) : critique


Sherlock version moderne... merci BBC pour ce chef-d'oeuvre !!

Sherlock version moderne... merci BBC pour ce chef-d'oeuvre !!

Synopsis :
Le Dr. John Watson, tout juste revenu d’Afghanistan, a du mal à reprendre une vie normale. Tombant par hasard sur un vieil ami qui lui parle de quelqu’un cherchant désespérément un colocataire, il va faire la connaissance de Sherlock Holmes, un homme plus que déroutant ! Alors qu’ils visitent l’appartement qu’ils comptent partager, le 221b Baker street, Holmes est appelé sur les lieux d’un crime par le détective Lestrade…

Créateurs : Mark Gatiss & Steven Moffat

Réalisateurs : Paul McGuigan, Euros Lyn & Toby Haynes
Scénaristes : Steven Moffat, Stephen Thompson & Mark Gatiss
Compositeurs : David Arnold & Michael Price

Genre : Policier
1ère diffusion + Chaîne (UK) : 25 juillet 2010 sur BBC
1ère diffusion + Chaîne (France) : 01 janvier 2011 sur France 4

2010-Series 1 : 3 épisodes d’1h30
2012-Series 2 : 3 épisodes d’1h30
2013-Series 3 : commandée

Sites officiels :
http://www.bbc.co.uk/programmes/b00t4pgh
http://www.johnwatsonblog.co.uk
http://www.thescienceofdeduction.co.uk

Trailer series 1

Teaser series 2


Personnages (acteurs) :

Sherlock Holmes (Benedict Cumberbatch)
Il se qualifie de « détective consultant », métier qu’il a lui-même inventé et qu’il est le seul à pratiquer évidement ! La police n’aime pourtant pas faire appel à lui et il est même détesté par la majorité de ses représentants, certains le voyant comme un homme brillant mais sociopathe en puissance qui pourrait à tout moment basculer du côté des criminels.

Dr. John Watson (Martin Freeman)
La plupart du temps Holmes se fait envoyer promener quand il exerce son sens de la déduction sur les gens, mais Watson réagit totalement à l’opposé, lui disant tout bonnement qu’il est brillant ! C’est ainsi que Holmes trouve enfin un colocataire et surtout un « collègue » pour ses futures enquêtes. Quant à Watson, cette plongée dans l’univers de Holmes lui est beaucoup plus bénéfique que la thérapie qu’il suivait après son retour d’Afghanistan !

Critique :
Une sacrée bonne surprise ! Comme souvent avec les séries anglaises, je me suis lancée dans son visionnage avec peu d’enthousiasme : l’idée d’un Sherlock Holmes version 21ème siècle avait du mal à passer… et pourtant il n’aura pas fallu longtemps pour que je sois littéralement conquise par cette relecture du mythe ! Dès la première confrontation Holmes/Watson, tout bonnement mémorable avec un ton drôle, une écriture parfaite et un rythme très énergique : le ton est donné et on ne peut qu’aimer !

Nos deux "héros" !

Nos deux "héros" !

C’est un vrai plaisir de suivre Holmes et Watson, et ce pour plusieurs raisons. Déjà, la réalisation est vraiment excellente et même assez originale dès qu’il s’agit de mettre en avant les indices dont Holmes se sert pour ses raisonnements et qu’il est le seul à remarquer bien sûr. D’ailleurs, dès qu’on touche aux déductions de Holmes, on a droit à des dialogues vraiment savoureux et enlevés avec toujours une bonne dose d’humour ! Les joutes verbales entre les protagonistes sont au demeurant toujours très agréables à suivre d’autant plus quand Holmes est de la partie ! Ceci n’est pas uniquement dû à la qualité d’écriture mais également au jeu d’acteur qui m’a littéralement bluffé ! On a un casting terriblement bon, que ce soit les rôles principaux ou les secondaires.
Pour revenir à l’humour : la série en est bourrée ! On notera par exemple qu’elle joue sans retenue la carte de l’homosexualité entre Holmes et Watson, soupçonnée depuis des lustres par tous les lecteurs de Conan Doyle, je vous laisse évidement le plaisir de découvrir comment ! Au niveau des personnages c’est pour moi parfait ! Holmes est traité de sociopathe par certaines personnes et en montre même bien souvent les symptômes, il apparait évidement comme quelqu’un de brillant et plein d’esprit mais également froid et sombre ; sa relation avec Watson est très bien traitée, chacun apportant à l’autre, et le duo fonctionne à merveille !

Sherlock en plein boulot...

Sherlock en plein boulot... il n'arrête jamais ! Sinon il s'ennuie, joue du violon,
déprime et à des envies de patch à la nicotine ! ^^

Côté scénario, pour la saison 1 les épisodes 1 et 3 sont diablement bons : remplis de mystères et d’énigmes, le tout est très bien amené et on notera au passage la présence (discrète au début) du Némésis de Holmes, j’ai nommé Moriarty ! Quant à l’épisode 2 il est pour moi bien en dessous des 2 autres, avec une histoire principale pas vraiment captivante et moins de dialogues marquants… dommage.
En ce qui concerne la saison 2 : c’est du tout bon ! Le premier épisode nous offre un personnage féminin terriblement accrocheur, vif et qui donnera du fil à retordre à Sherlock, la dynamique entre les deux personnages et acteurs faisant des étincelles ! Le second épisode revisite la fameuse histoire du chien des Baskerville. On sort de Londres, les paysages sont grandioses, l’histoire promet quelques rebondissements intelligents (même si malheureusement un peu prévisibles) ainsi que de belles scènes entre un Watson en plein doute et un Holmes qui se remet (un peu) en question. L’ombre de Moriarty plane sur toute la saison et le troisième épisode est entièrement dédié à la confrontation Holmes/Moriarty. Cet épisode est sans conteste le meilleur de la série, et pour moi l’un des meilleurs épisodes de série que j’ai pu voir ces dernières années ! L’épisode est jubilatoire du fait d’un jeu d’acteur au top, de dialogues savamment ciselés et d’une tension qui va crescendo pour se conclure dans un tête à tête final littéralement aux sommets !
La musique quant à elle est vraiment réussie : les compositions principales nous restent en tête et donnent une vraie identité sonore à la série. Elle soutient toujours très bien l’action mais sait aussi s’effacer complètement quand c’est nécessaire.

THE criminal consultant ;)

THE criminal consultant ;)

Avant ma petite conclusion, je voulais simplement signaler les blogs/faux sites mis en place par la BBC (dont je donne les liens plus haut). Le premier est le blog de Watson (que sa psy lui a demandé de tenir), quant au second il s’agit de celui tenu par Holmes sur lequel il poste, entres autres, les messages codés qu’un homme mystérieux lui envoie (sans doute Moriarty ^^) et vous noterez au passage que cet homme mystérieux laisse également des commentaires sur le blog de Watson ! Bref : BBC a parfaitement su utiliser Internet pour donner un plus sympathique à l’histoire, vu que les messages laissés par « Watson » & « Holmes » sur ces deux sites font directement référence aux évènements des épisodes et l’inverse est valable puisque la série en parle et Watson en cite même une phrase pour chambrer Holmes dans l’épisode 3. Ce procédé rajoute donc encore de l’humour à la série et contribue à nous plonger davantage dans l’histoire !

Voilà à quoi ressemble une femme digne de Sherlock ^^

Voilà à quoi ressemble une femme digne de Sherlock ^^

En bref : une vraie réussite que cette mini-série ! Les acteurs sont excellents, la réalisation propre et efficace, les histoires prenantes comme on peut s’y attendre (si ce n’est l’épisode 2 un peu en deçà) et les fins de saisons, toujours explosives, ne font qu’accroitre l’impatience de retrouver nos deux héros pour de nouvelles enquêtes !

Points positifs :
+ Acteurs formidables
+ Ecriture savoureuse
+ Réalisation magistrale
+ Musique parfaite
+ Humour
+ Intelligence

Points négatifs :
– Saisons trop courtes !!!!

Publicités

Une réponse à “Sherlock (bbc) : critique

  1. Cooki10458 8 juillet 2013 à 10:31

    Coucou :)
    C’est en cherchant des images pour me faire une signa sur le forum que je suis tombé sur ton article :D
    J’adore cette série, j’ai regarder au moins 20 fois le dernier épisode de la saison 2 :)
    Pour les saison trop courte , y en a qui disent que c’est parce que un épisode dure 90minute mais bon ,par exemple dans Revenge ou Glee il y a une vingtaine d’épisodes qui durent une quarantaine de minute chacun donc 90×3=270 et 40×20=800 donc par rapport au autre série c’est vachement court!!
    Mais c’est tellement génial comme série :)
    Un détail qui me stress dans « un scandale a Buckingham », les mains d’Irène Adler ,elle me stress :D
    Bisous :)

Laisser un commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :