The Circé Zone – Le blog

Attention : Zone de turbulences

The Hole in 3D : critique


The Hole in 3D

The Hole in 3D

Résumé :
Dane, 17 ans, Lucas, 10 ans, et leur mère sont contraints de déménager une nouvelle fois et se retrouvent à devoir quitter New-York pour une bourgade bien tranquille du nom de Bensonville, ce qui est loin d’enchanter l’aîné des fils. Pourtant leur nouvelle maison recèle une surprise de taille : dans leur cave les deux garçons découvrent une trappe scellée par pas moins de 6 verrous, trappe qu’ils finissent par ouvrir et qui leur révèle un trou sans fond ! Après quelques expérimentations avec ce mystérieux trou et alors que les garçons, aidés de leur voisine Julie, essayent de percer ce mystère, d’étranges phénomènes se produisent autour d’eux et leurs peurs semblent se matérialiser…

Réalisateur : Joe Dante
Scénariste : Mark L. Smith
Acteurs : Chris Massoglia, Haley Bennett, Nathan Gamble, Teri Polo…

Genre : Fantastique
Durée : 1h29
Nationalité du film : Américaine
Année de production : 2009
Dates de sortie : Italie : 11 juin 2010 – USA : / – France : /

Site officiel : http://theholein3d.com/

Bande annonce :

Avis personnel :
The Hole est un film de Joe Dante…. fin de la critique ! ^^

……
………
Quoi ? Comment ça ma critique n’est pas assez développée ?! Bah pourtant cette simple phrase devrait se suffire à elle-même ! ^^ Bon très bien, si vous insistez je vais étoffer un peu.

Alors déjà, pour celles et ceux qui ne sauraient pas qui est Joe Dante (honte à eux ) une petite présentation s’impose ! Si je voulais faire court je dirais simplement que c’est le papa des « Gremlins », mais comme vous voulez du développement on va développer ! ^^ Pour avoir vu une grande partie de sa filmo je peux affirmer haut et fort que Joe Dante est un faiseur de bons films, jamais complètement excellents soit, mais toujours bons et c’est déjà beaucoup, surtout qu’avec certains de ses projets c’étaient loin d’être gagné d’avance : je me rappelle encore le traumatisme que j’ai subi quand « Small Soldiers » a été annoncé ! Un film à la base purement commerciale (fait uniquement dans le but de promouvoir des jouets !) que Joe Dante a su mettre à sa sauce et transformer en film réellement sympa… malheureusement il n’a jamais trouvé son public et fut un échec au box-office.
Du fait d’échecs antérieurs et du côté rebelle de Joe Dante qui ne se plie jamais aux exigences des producteurs, cet échec finira de l’enfoncer dans les limbes des réalisateurs mal vus par les maisons de production. Pourtant Joe Dante est à l’origine de 3 ou 4 films qui ont marqué mon enfance ainsi que celles de beaucoup d’autres j’en suis certaine ! Déjà, comme cité plus haut, on se rappelle tous des « Gremlins » (et Gremlins 2), le plus grand succès de Joe Dante, devenu culte depuis. Qui n’a jamais rêvé d’ouvrir son cadeau de noël et d’y trouver un Mogwaï ? Gizmo n’est-il pas l’être le plus adorable de la terre ? Ensuite on trouve l’un des tous premiers échecs de Dante : « Explorers », dans lequel débute un certain Ethan Hawke (qu’il était choupinounet à l’époque ^^) mais également le regretté River Phoenix. Ce film de SF m’a personnellement beaucoup marqué… mais j’ai bien peur d’être l’une des rares <_<. Autre échec (assez inexplicable) qui lui se rappellera forcement aux bons souvenirs de beaucoup : « L’aventure Intérieur » (avec Dennis Quaid et Meg Ryan), une comédie/SF vraiment réussie. Je rajouterai bien à la liste des films marquants comme « Piranhas » et « Hurlements », qui sont loin d’être à ranger dans le même rayon que les précédents films cités, mais là c’est l’accroc aux films d’horreur qui parle ^^. Donc, si on excepte les films d’horreurs, on pourra noter de nombreux points communs entre les films précités : une ambiance générale bon enfant s’en dégage, les personnages principaux sont attachants mais jamais tout lisse et un message ou un sujet qui a l’air de tenir à cœur au réalisateur se cache toujours en trame de fond.

Tient : un trou !

Tient : un trou !

Après des années de vaches maigres, Joe Dante nous revient donc enfin ! Ou presque : vous noterez que le film n’a toujours aucune date de sortie en France, ni aux USA d’ailleurs où il n’a pour l’instant été diffusé que dans les festivals ; le premier pays où le film est sortie en salle, et même en DVD, est l’Italie. Donc avouez que comme retour on a connu plus médiatique :/ Mais ne boudons pas notre plaisir (enfin le mien déjà ) et revenons-en au film. Pour moi Joe Dante est un grand enfant (et le restera sans doute éternellement) ses films s’adressant directement à l’imaginaire et touchant d’abord les plus jeunes ou ceux qui ont gardé leur âme d’enfant, résultat : « The Hole » ne fait pas exception à la règle ! Ce film est dans la droite ligne des « Gremlins », « Explorers » ou encore « Small Soldiers » et il n’aurait d’ailleurs pas fait tâche au milieu des productions des années 80 (ceci étant un pur compliment !). De ce fait, je vous parie que les jeunes qui découvriront ce film aujourd’hui en reparleront dans 15/20 ans comme d’un très bon souvenir et d’un film qui aura marqué leur enfance. D’ailleurs, que ce soit clair : même si le thème de fond du film est la peur, il n’est pas vraiment à ranger au rayon film d’horreur ! Ne vous attendez pas à avoir la trouille en le regardant (sauf si vous êtes très sensible) et ce film est donc à conseiller même (voir surtout) aux plus jeunes (dans la limite du raisonnable bien sûr ) car eux aussi ont droit à leur film « d’horreur » ! ^^

Si si : ça peut faire peur ! ^^;

Si si : ça peut faire peur ! ^^;

Le film s’articule autour de 2 adolescents et 1 enfant : Dane, Julie et Lucas. Comme tout à chacun ils ont certaines phobies ou craintes et le trou qu’ils découvrent dans leur sous-sol n’a visiblement pas d’autre but dans sa vie de trou que de jouer avec leurs peurs. Prenons le cas de Lucas par exemple : il a peur des clowns, ce qui donnera lieu à des scènes où une poupée-clown se montrera plutôt agressive à son encontre ! Rien de terriblement effrayant pour le spectateur mais qui rappelle de bons souvenirs nommés « Chucky » ou encore « Dolls », films d’horreur très sympatoches ! En ce qui concerne les peurs de Dane et Julie, qui s’avèrent être plus développées et profondes que celles de Lucas, je n’épiloguerai pas dessus pour ne pas gâcher le plaisir de la découverte, je dirais simplement que la peur de Julie donne lieu aux seuls vrais moments un peu effrayants du film (surtout la scène des toilettes) quand à celle de Dane elle est sans doute la mieux traitée du film vu qu’elle s’inscrit en filigrane et ne se dévoile qu’à la toute fin (si tant est qu’on n’est pas été attentif aux indices distillés tout le long du film).

Alors parlons franchement : « The Hole » n’est pas un excellent film non, mais un bon film oui ! Joe Dante s’amuse avec nous et ses personnages, peut-être pas toujours suffisamment d’ailleurs. On pourra noter le « in 3D » sur les affiches et dans le titre internationale du film, mais la 3D reste ici très accessoire (enfin est-ce que la 3D est vraiment autre chose qu’un accessoire ? Mais ceci est un autre sujet) et n’est complètement exploitée que dans 2 passages du film : la découverte du trou dans la cave avec les expérimentations que Dane, Lucas et Julie en font (le lâché de clous par exemple) où la caméra nous place directement dans le trou faisant face aux protagonistes, ainsi que dans le final du film où la peur de Dane nous transporte dans un univers déformé et disproportionné ; dans tout le reste du film la 3D s’avère bien inutile c’est certain, et même lors de ces 2 passages j’ai de gros doutes sur la plus-value quelle pourrait apporter (note importante : je n’ai pas vu le film en 3D donc ne suit pas en mesure d’en juger pleinement).

Le trio vedette

Le trio vedette

Les acteurs sont tous bons et on pourra reconnaître Chris Massoglia qui jouait « L’assistant du vampire » dans le film du même nom sorti récemment et qui commence tranquillement mais sûrement sa carrière ainsi que le tout jeune Nathan Gamble aperçu dans « The Dark Knight » (rien que ça !) et Teri Polo l’éternelle fille à papa de De Niro dans « Mon beau-père et moi ». Côté réalisation : bah c’est Joe Dante quoi ! Simple, sans fioriture (hormis la 3D donc) mais efficace et très propre. La musique n’est pas mémorable je l’avoue mais la bande son soutient bien l’action du film. Quant aux effets spéciaux on fait plutôt dans le sage et le classique, c’est réussi sans rien de tape à l’œil… d’ailleurs j’aurai apprécié un final plus détonnant : l’idée de décors promettait beaucoup mais finalement Joe Dante choisi la simplicité en allant droit au but et en ne s’attardant pas dessus… peut-on vraiment lui en faire le reproche ? J’avoue ne pas savoir.

En bref : Joe Dante nous présente un comte horrifico-fantastique pas vraiment effrayant mais bien ficelé qui plaira aux plus jeunes (et aux plus grands qui auront gardé leurs yeux d’enfants). Et comme je disais tout au début : « The Hole » est un film de Joe Dante… donc un bon film ! ^^

Points positifs :
+ Comte simple mais efficace et sympathique
+ Film familial
+ Digne des classiques des années 80
+ Bons acteurs
+ Joe Dante

Points négatifs :
– 3D gadget
– Final peut-être pas assez poussé

Publicités

Laisser un commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :