The Circé Zone – Le blog

Attention : Zone de turbulences

Being Human (uk) : critique Series 3


Being Human Series 3

Being Human Series 3

Pour l’arrivée de la saison 3, BBC3 nous aura tenu en haleine pendant environ 2 mois en postant régulièrement sur leur site des vidéo liées à Annie et à sa situation en fin de saison 2. Au nombre de 10, ces petites vidéo pourraient s’apparenter à une Web-serie et démontrent tout le talent d’actrice de Lenora Crichlow : la détresse d’Annie est palpable et le choix d’un plan fixe accentue l’angoisse des lieux.

Changement de décors pour cette saison 3… littéralement ! La production de la série s’étant délocalisée à Cardiff, il fallait trouver de nouveaux lieux de tournage et surtout une nouvelle habitation pour nos colocataires. Bye bye la maison d’Annie et bonjour à « Honolulu Heights » un vieil hôtel abandonné situé à Barry Island. Autant dire que l’atmosphère générale change pas mal notamment du fait des décors, tel qu’une magnifique jetée à Whitmore Bay, beaucoup plus lumineux et ensoleillés que ceux de Bristol !

Cette saison 3 me parait pour l’heure la plus aboutie de la série ! Elle a réussi à prendre les points forts de ces deux grandes sœurs tout en laissant de côté leurs points faibles. On se retrouve devant une saison totalement équilibré entre petites histoires indépendantes qui se greffent agréablement à des trames de fonds bien développées et vraiment intéressantes : il n’y a vraiment rien à jeter !

De nouveaux personnages font leur apparitions : vampires, loup-garou, humains et une petite nouveauté avec un(e) zombie (qui donne un épisode à la fois drôle et touchant). L’excellent épisode 2 est lui consacré à un nouveau vampire : Adam (d’une 50ène d’année mais physiquement adolescent) qui deviendra l’un des personnages principaux de la Web-Serie « Becoming Human » et fera de nouveau son apparition en saison 4. On aura également droit aux retours de personnages de la saison 1, dont un très attendu qui va mettre un sacré boxon au sein de la colocation !

Teaser Series 3

La saison 3, malgré un visuel plus lumineux, s’avère finalement être la plus sombre : on commence la série avec la situation d’Annie (donc une histoire directement liée à la mort) et les méfaits de Mitchell vont planer sur le reste de la saison jouant le rôle de mauvais présage que la fin de saison, poignante au possible, finira par confirmer.

Les trames de font sont globalement communes à tous. D’abord on retrouve l’éternel, et complètement nécessaire, développement des relations, Mitchell/Annie et George/Nina en tête de file (avec un équilibre parfait entre humour, émotions et drames), puis également à travers l’arrivé d’un 5ème colocataire absolument pas attendu et qui, comme je le disais plus haut, ne va pas se priver de jouer les perturbateurs ! La série va également développer d’avantage la mythologie loup-garou/vampires et leur haine viscérale les uns et les autres, ce qui ne manquera pas d’atteindre directement Mitchell et George. Cette partie de l’histoire introduira les McNair père et fils des loup-garou chasseurs de vampires (Tom, le fils, deviendra un des personnages principaux de la saison 4). Enfin, le gros fil rouge de la saison découle directement des actions de Mitchell en fin de saison 2 et se conclura de façon marquante tout en augurant les changements de la saison 4.

Publicités

Laisser un commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :